KikouBlog de Mustang - Décembre 2008
Mustang

Sa fiche

Archives Décembre 2008

LE CHAMP DU MONDE

Par Mustang - 07-12-2008 16:32:26 - 4 commentaires

Champfrémont

Voilà déjà le 4e cross de  la saison FSGT! Bon, j’ai rien fait de la semaine! Enfin question entrainement car vraiment trop débordé par le boulot et les réunions! Et suis bien fatigué, les  journées de  boulots sont  longues: toutes  la semaine,  j’ai quitté  la maison, passé 7h du matin  pour rentrer vers 18h30 le soir! Vendredi, au gymnase,  les étudiants de  l’IUFM  avaient ma classe  pour  une séance  badminton,  j’ étais assis sur le banc de  touche à regarder la séance et je piquais des pois! Ils ont bien rigolé!

Samedi matin,  le Lutin vient  me chercher  à 8h45, je ne suis pas  prêt! Je  n’ai pas déjeuné! J’avale un café et on part vers Ste-Anne! Non, on ne va  pas chez  les fous, quoique  !

Ste-Anne est un lieu en bordure de  la forêt de Multonne, dans la Mayenne où sourd  une source  aux bienfaits  miraculeux à ce qui se dit! Une chapelle est  là pour  les croyants, pour  les  mécréants, il y a le reste autour!  Je  me contente des  restes! Et ils sont bien  beaux! Allez voir  les  belles  photos que  le Lutin a  prises sur son blog!

 

Photo: le lutin

 

On retrouve toute  l’équipe de Champfrémont et  de  l’AS Enseignants en tant qu’organisateurs, pour  installer  le parcours! Il fait doux, la  lumière est  magnifique! Le  parcours  peut paraître difficile: herbes hautes, fossés profonds  à franchir, beaucoup de relances, une solide grimpette, de  bonnes parties  bien gorgées d’eau par  les  pluies de  la semaine mais c’est  un parcours de cross, pas quelque chose d’édulcoré à la FFA. Ici, on est dans  l’authenticité. Sincèrement, je vois  bien un championnat de France s’y dérouler! Enfin, on peut rêver. Voilà, ce sera trois  boucles à accomplir  pour une distance totale de 8,1km

 

 

 
Yvan, Gilles et Guillaume

 

Retour vers 14h45 en compagnie du Lutin et de Riah50. Voilà, tout  le monde est  là, les acteurs sont  les  mêmes, fidèles au rendez-vous. Je pars avec Riah  pour le tour de chauffe. Je  me sens  bien.  Après  le  premier étang, j’aperçois Wilh de  normandiecourseapied.com qui est déjà en place! Il fait des  incartades  à son champ d ‘action qu’est  la Normandie! Ici, il est en Mayenne!

Les filles sont en action. Mireille n’est pas  là, ni Laurence Leboucher, c’est donc Simone qui  mène  la danse! 15h50, l’aire de départ se remplit! Le  peloton masculin est conséquent: 130 coureurs au départ. Notre équipe AS Enseignant s’étoffe avec  un jeune, Antoine!

 

 

Bien tout ça! Je vais saluer Yvan, le  junior. Il a reconnu le parcours et  il n’est pas déçu! Barthé  a acheté enfin des  pointes! Il fallait être bien inconscient de  partir sans pointes sur  un tel parcours! Beaucoup de  bonne  humeur au départ. Voilà, c’est  le départ. Petite  montée dans  un pré parsemé de bouses de  vache. Je me  mets dans  la foulée d’Allain.

 

 

 

 

                                                 Allain en  plein effort  

 

On contourne  un pommier et c’est la descente vers la zone départ, un petit diverticule, on traverse la route et on file dans  un deuxième pré    le terrain est  plus herbu et incertain. Je  me sens  bien. J’ai passé Allain et filme d’un bon train! On contourne  une ruine et on file en descente vers  le verger. On y accède  par  un passage étroit. Tout se  passe bien. On arrive sur  la zone des étangs. D’abord  le  premier qu’on contourne complètement  pour  ensuite  longer  l’étang  majeur par  une allée sableuse. On oblique en montant vers  la droite vers les  petites  mares. Le terrain se fait  plus difficile. La terre est imbibée d’eau. Wihl est  bien  posté pour son reportage. J’attaque  la  montée  gaillardement. Le terrain est détrempé, c’est la gadoue. Voilà le  premier fossé. Ce n’est pas  un fossé  mais  une douve! Bigre, ça c’est du spectacle. Pour ce  premier tour  peu de spectateurs mais  pour le suivant, il y aura du monde!... Et des rires!

 

 

 
 Le  lutin dans  les douves de Champfrémont ! (photo A. foubert)

 

Je suis en confiance quand, pour redescendre  vers  l’étang  principale,  une douleur fulgurante derrière  la cuisse droite  me stoppe  littéralement. Merde, ça recommence  comme  à Orgères. Non, pas ça! Pour moi, c’est  l’abandon. Désolation. Je continue cependant en réduisant  ma foulée. Le terrain le  long de l’étang est plat et me permet de contrôler  un peu la situation. Je ne sais que faire. Enfin si, je ne veux pas arrêter. Je vais voir comment se passe la  longue  montée. J’arrive  à dominer  la douleur. Je me dis que les  muscles sont chauds, ça va peut-être le faire. J’aborde  le second tour. Le douleur est diffuse ce qui me  permet de repartir.

 

               Le Lutin sur son terrain de  prélilection!!

 

Allain m’a passé et quelques autres, bien évidemment! Je  me retrouve en confiance et relance  l’allure. Même si je sens que ça tire  un peu, je  profite de  la course et  me concentre  pour rester dans  l’allure. Au train, je repasse certains coureurs. Allain est  à une dizaine de  mètres devant  moi. Le passage pour  la second fois du  fossé est laborieux; en voulant  me  préserver, je reste  planté au fond, les  pieds dans  l’eau. J’arrive en  m’en extirper sous les encouragements des spectateurs. Je repars de  plus  belle, voici le second fossé  mais celui-ci se passe  mieux. Pour ce tour, je  prends vraiment  plaisir  à courir. Le temps est agréable, le parcours est  très sympa et je ne suis pas  à la ramasse! Bébert, un solide V3 arrive dans  mon dos et me fasse sans coup férir. Il m’encourage. Je  me cale dans sa   foulée. Lui, s’arrête au 2e tour, pour  le cross court.

 

 

 
Bébert, un solide!!! ancien instit  !

 

          Voilà la troisième  boucle!!! Comme d’hab, les spectateurs ont déserté  le parcours  pour rejoindre  l’arrivée. Il ne  me reste  plus qu’un petit  kilomètre quand, soudain, de  nouveau, une douleur fulgurante  me cingle la cuisse droite . Je ne vais pas abandonner maintenant! Je traîne  littéralement  la jambe! Allez , j’attaque  la  longue  montée dans  le verger vers  l’arrivée. Allain s’éloigne, des coureurs  me passent.  L’arrivée, enfin, des encouragements! Je finis sur une  jambe  mais bien content d’avoir terminé!!

Programme à venir, repos au moins  pour 15 jours  pour  me refaire  une santé! Je ne sais pas trop ce que j’ai! Une contracture, une déchirure?? Allez  pour  l’instant, c’est  gâteaux et café!

 

Barthé  finit 7e devant Yvan!! Grâce aux  pointes!!!

 

 


 

 

 

Voir les 4 commentaires

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.15 - 477496 visites