KikouBlog de Mustang - Mai 2015
Mustang

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Archives Mai 2015

Bzzzzzzzzz

Par Mustang - 15-05-2015 15:42:17 - 7 commentaires

Ce vendredi 8 mai, je finis de  mettre en  ligne  un reportage  photos d'une course  locale pour NCAP et  je rejoins  ma  petite femme qui  jardine. C'est  la fin de  l'après  midi, le temps est doux. Soudain  un bourdonnement  puissant se fait entendre. Nous  levons  la tête et voyons évoluer très  lentement  un essaim d'abeilles au-dessus du  jardin. Cet essaim va-t-il aller  plus  loin ? Eh bien, non,  il décide de faire  halte dans  notre  haie !


Je  m'approche de  l'essaim, c'est très impressionnant.  La  masse est compacte, d'aspect doux...  il est  presque tentant d'y  mettre  la  main !

Cependant, c'est  bien ennuyeux qu'il se soit  installé en bordure de trottoir ! On  ne sait  jamais avec des  passants  imprudents ou trop téméraires. En  principe, les abeilles sont très  pacifiques.  Mon épouse, chargée des relations  publiques de  la  maisonnée, appelle Patrick,  un ami apiculteur mais celui-ci a  une soirée,  il  ne  pourra  pas venir avant demain  matin ! Elle appelle  alors le  maire de  ma commune pour que  l'astreinte - on est  un jour férié -  puisse  mettre  en  place un  périmètre de sécurité. Elle doit  parlementer  un peu avec Pascal  pour  le convaincre du bienfondé de notre démarche !  Quelques  minutes plus  tard, l'employé communal de service arrive. Il a tôt fait de  mettre en  place des  barrières et de  la rubalise afin de  protéger l'essaim ce qui  suscitera  bien  la curiosité de tout  le quartier !

Le lendemain,  pour  mon compte,  je  ne verrai  pas  l'intervention de  l'apiculteur car dès le  poitron-jacquet ( si, si , ça existe comme expression, elle est plus  connue sous  le  nom de  potron-minet - elle veut dire dès qu'on peut voir  le cul de  l'écureuil. Mais  pourquoi  je  parle de  ça ? ),  je file  à Flers  pour le  1er tour des interclubs !

Patrick viendra vers  10 h avec son  matériel : un enfumoir et  une ruchette.


Sans  plus d'embarras, il secoue l'essaim  pour  le faire tomber sur  un cadre de ruche et renverser  le tout devant  la ruchette !


L'essaim, docilement, s'amalgame devant  l'entrée de  la ruchette. Mais celle-ci restera en  place  jusqu'au soir sur  le trottoir car une  partie des abeilles est déjà partie en vadrouille  à  la recherche d'un endroit  propice  pour fonder  la  nouvelle colonie. Il faut donc attendre qu'elles reviennent  toutes,  le soir. L'apiculteur  passera donc en soirée récupérer l'essaim et tant  pis  pour les retardataires!


Bien sûr, cet essaim est une aubaine  pour  lui  mais il  lui en faudrait  bien  plus  afin de faire face  à la  mortalité des abeilles dûe aux  pesticides. A ce  sujet, l'Assemblée Nationale  a voté  une  loi interdisant  l'emploi de certaines de ces substances contre l'avis de Ségolène Royal, ministre de  l'environnement - voir ICI !

Voir les 7 commentaires

Soyons extraordinaires !

Par Mustang - 04-05-2015 17:39:08 - 7 commentaires

A quelques  jours des Interclubs - rencontre classante d'athlétisme entre tous  les clubs de  la région sur deux tours -,  je  ne résiste pas au  grand  plaisir de vous proposer le superbe texte qu' a écrit  mon vice-président pour le blog du club l'A3Alençon

L'enjeu  pour  nous est de rester en National 3 .

 

"Le paradoxe de la condition humaine, c'est qu'on ne peut devenir soi-même que sous l'influence des autres." Boris Cyrulnik.

Nous voici à quelques jours d'un des plus grands moments du calendrier de la FFA : les interclubs !

Les 9 et 23 mai, notre cher club alençonnais va affronter les meilleurs clubs de la Basse-Normandie pour conserver sa place en Nationale 3.Que le challenge est beau ! 

Nous, athlètes, petits et grands, jeunes et moins jeunes, allons donner le meilleur de nous-mêmes pour porter l'A3 Alençon sur le toit du département et pourquoi pas aux meilleures places régionales.

Source d'engagement et d'épanouissement personnel, la pratique de l'athlétisme est aujourd'hui au cœur d'un processus réel d'inclusion sociale. Que l'on soit pauvre ou riche, blanc ou noir, du centre ville ou des quartiers sensibles, nous nous retrouvons régulièrement ensemble sur la piste, solidaires les uns des autres.

Les meilleurs d'entre nous seront sans doute à la fête et, poussés par tout un club, vont se transformer en champions inégalés.

Et comme tout le monde est à la fête, tous les autres athlètes vont ouvrir leur boîte à courage et s'arracher le cœur pour dépasser leurs limites. Quel moment unique de partage !

A l'heure de la solidarité et des actions citoyennes, les interclubs d’athlétisme sont l'exemple parfait de ce que le sport peut apporter de plus beau à la vie collective : être une ressource pour chacun, dans sa différence !

Soyons rapides. Lançons loin. Sautons haut. Et transformons-nous en une impressionnante vague collective qui réussit et dont le destin banal peut - l'espace d'un instant - devenir extraordinaire !

Sébastien  Marchal, vice-président de l'A3Alençon

 

 


Voir les 7 commentaires

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.15 - 469734 visites