KikouBlog de Mustang - Octobre 2011
Mustang

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Archives Octobre 2011

Quoitesce?

Par Mustang - 31-10-2011 18:09:32 - 8 commentaires

 

 

 

 Où ai-je bien  pu  prendre cette  photo  le samedi  29 octobre dernier?

 un indice est dissimulé dans  la  photo.

 

Voir les 8 commentaires

Comprenne qui pourra

Par Mustang - 22-10-2011 10:29:12 - 8 commentaires

Je croyais avoir  publié ce fabliau sur  mon blog.
 
La  lecture des posts sur  les teams  m'y a fait souvenir. Certes,  je  l'avais écrit  pour  une autre  occasion en visant  précisément les déclarations d'un coureur en vue. Mais,  je crois qu'il garde toute son actualité.
 
pour  le  loup
 
 

Le cabri, les boeufs et le puma

 

Le cabri en sa cour

Déclara un beau jour

À l’aréopage assemblé

Que lui, du jarret alerte,

De  par les montagnes, en tête

Était bien aise d’aller.
Mais il lui prit ombrage

De tous ces bœufs qui, de loin,

le suivaient dans son sillage.

Il n’était  pas tolérable

Que ceux-ci après  l’alpage

De retour en leur étable

En tirassent gloriole.

Pour moi seul sont  la gloire et le renom

Il n’est pas question

Qu’un quelconque tâcheron de  la piste

En recueille  la moindre pépite

Bœuf il est, bœuf il restera!

 

Or, le cabri ce  mariole

Oubliait un fait têtu:

Les  bœufs payaient tribut

À leur protecteur le  puma

Pour suivre dans son parcours l’animal caprin.

Et le puma, commerçant bien avisé

Encourageait ce marché

En donnant des sequins

En retour au cabri, cette bourrique

Afin qu’il continuât son cirque.

 

Mais s’il prenait envie aux bovidés

De bouder  un  jour

 les  périples organisés

Alors, sans détour

  Plus de bœufs, plus de grisbi

Voilà un cabri qui serait  bien marri !

 

Cette leçon vaut bien certes

Une tartine de rillettes !

 

 

Voir les 8 commentaires

Au Pays des Lutins

Par Mustang - 06-10-2011 22:09:36 - 7 commentaires

 

 Tout  a commencé par  un chemin  bien ordinaire...

 

 

                                          Rien  d'incongru si ce  n'est que ces éoliennes....

 

 

 

 

 

   Puis  une ancienne gare au  nom si évocateur

 

 

                                                          Une vieille  maison au charme ancien

 

 

 

 

 

                                                                     une étrange guirlande rouge dressée

 

 
 
et au détour d'un chemin  plus sombre,  une sentinelle blanchâtre
 
 
puis  une antique  barrière  à  pousser  pour arriver  ....
 
 
 
 
au  pays des Lutins  ! ! ! !
 
 
 
 
 
ce fut  le choc!!  :)
 
 
 
 
Si vous souhaitez connaître  l'adresse de ce  lieu magique, 
je  me ferai un plaisir de vous  la communiquer!!!

 

Voir les 7 commentaires

Il faut les châtrer !

Par Mustang - 04-10-2011 19:24:17 - 9 commentaires

 

- Il faut  les châtrer !

- Pardon ?

- Oui,  il faut  les châtrer! me dit  ma fille en  me tendant  le sac!

- Comment ça??

- Oui, c'est ce qu'il faut faire, Sandrine  me  l'a dit!

         Ah! Puisque Sandrine  l'a dit !   je  n'ai plus qu'à m'exécuter. Mais je n'ai jamais fait  ça! Je  me précipite sur internet  afin de connaître  le  modus  operandi J'en apprends de  belles ! Et en  images! D'ailleurs, avec  les  images , c'est  mieux, c'est  plus parlant, enfin façon de  le dire!

 

         Voyons cela:  il faut  tenir fermement  la  partie centrale, effectuer  une légère torsion et tirer fort  pour arracher l'ensemble! Eh, béé!

 

       Je sors les futures victimes de ce sort  funeste du sac. Je  leur  propose  une douche,  histoire de se  mettre en train et d'être toutes  propres avant  l'opération. La  bétadine sera inutile, l'alcool écossais  fera  mieux  l'affaire tout  à  l'heure! 

 

        C'est que  ça frétille dur dans  l'évier!  Et elles tendent  leurs appendices de  manière  bien  menaçante!

 

         Je  me résouds cependant à procéder  à  l'opération. J'attrape  la  première  bestiole qui ne trouve  pas  mieux que  me  pincer  le doigt

!

 

 

   Bon soyons  malin! J'immobilise l 'écrevisse dans  un  linge et saisis fermement l'écaille centrale de  la queue.

 

 

 

 

   J'effectue  une  légère torsion et tire  violemment en arrière! Mince,  je  n'ai qu'un bout d'écaille!

 

 

 

Qu'à cela  ne tienne, je  prends  une  pince et  je recommence  l'opération: ah, voilà!

 

 

 

 

 La bestiole  n'a pas eu  l'air d'apprécier  mon  intervention! mais elle a  gardé toute sa vigueur en tendant ses  pinces menaçante vers  mes doigts. Bon, il  ne reste  plus qu'à renouveler  l'opération sur le reste de  la troupe. C'est ainsi qu'il faut  les  préparer afin d'éviter  un goût désagréable!

 

 

      Et voilà comment j'ai châtré plus de deux douzaines d'écrevisses américaines ce  jour-là! Il faut dire que ces américaines jouent  les envahisseurs dans  nos cours d'eau au détriment de  nos écrevisses  bien de chez  nous!, celles  à  pattes  blanches! Aussi, pour  les protéger, les techniciens rivières procèdent à des  pêches pour  limiter les américaines! Cette nuit-là,  plus  de  mille écrevisses américaines furent  pêchées dans le S....! Et  plutôt que de  les  jeter ensuite,  une généreuse distribution fut effectuée...

      Et  il s'ensuivit mon  initiation à  la  préparation des écrevisses!

 

     La suite fut  plus classique: de  l'huile dans  une  sauteuse, je  les fais sauter jusqu'à ce qu'elles rougissent. Une  bonne  lampée de whisky écossais pour  flamber tout cela. Du vin  blanc, des échalottes, du concentré de tomates et voilà  une  bonne soirée à grignoter des écrevisses américaines !

 

 

 

Voir les 9 commentaires

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.15 - 469713 visites