KikouBlog de Mustang - Juillet 2010
Mustang

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Archives Juillet 2010

Première séance

Par Mustang - 16-07-2010 16:35:13 - 21 commentaires

Première séance

 

Je  m’installe sous la machine en décubitus dorsal, mes  genoux reposent sur  un coussin afin qu’il  n’y ait  pas de tensions  musculaires dans  mes  jambes. De  même, ma tête repose sur  un coussin qui est, ma foi, bien confortable.  L’air de  la  pièce est frais grâce  à la climatisation, cependant,  je  préfère être seulement en caleçon. Quoiqu’il puisse en  être,  je vais transpirer sans doute un tant soit  peu. Alors, autant que  ce soit  le drap en  papier qui absorbe ma sueur  plutôt que  ma chemise !

Le  plateau sur  lequel  je suis allongé se surélève, puis se  glisse sous  la grosse coupole. Les deux assistants en blouse  blanche s’affairent autour de  moi quasiment en silence. Ils repèrent  les trois  points qui  m’ont été tatoués  précédemment sur  ma  peau en traçant des  marques violettes autour. Ils  procèdent encore  à quelques réglages de  positionnement puis  quittent  la  pièce afin de regagner  le  poste de contrôle  isolé.

La  machine est silencieuse. Je suis  immobile,  ma respiration est calme,  j’ai  les  bras croisés sur  ma  poitrine. Je suis bien  installé. Soudain, la coupole bascule  sur  le côté gauche en  position verticale. Un autre dispositif lui a succédé au-dessus de  moi. Il est de forme carrée. Une crémaillère se  met en  mouvement et ramène cet appareil  juste au-dessus de  ma tête.  Il  possède  une fenêtre fermée  par  une sorte de  lentille  métallique. Différents voyants  ornent sa façade. Cet appareil radiographique a du visualiser la cible avant de se réplier. Un volet sur  ma droite se déploie. Il supporte  une forme rectangulaire massive de couleur grise. Je suppose que c’est  un écran destiné à stopper  les rayonnements émis  par  la coupole qui  lui fait  face de  l’autre côté de  mon corps. J'ai  l'impression que cette  machine est  une extension de  moi-même, comme  une  immense  orthèse.  C'est troublant.

La coupole fait entendre de  légers bruits. Elle se  prépare pour sa tâche! Les deux  lampes  vertes sont remplacées  par des voyants  rouges qui baignent  la  pièce d’une  lueur incandescente inquiétante. Un  léger grésillement quasi  métallique se fait entendre. Il dure  dix secondes environ. Je  ne ressens rien! Les  lampes repassent au vert. A nouveau  la  machine se  met en rotation. La coupole  vient se  placer au-dessus de  mon corps. Les  lumières  passent au rouge, dans  le  même  instant, le grésillement se fait entendre pendant encore  dix secondes. Le silence revient avec  le vert.  Nouveau basculement de  la coupole cette fois-ci vers  la droite. Le rouge est  mis  pour encore dix secondes !

Un des assistants revient alors. Il fait glisser  le  plateau sur lequel  je suis allongé et  l’abaisse. Voilà, cela   a  à peine duré  5 mn ! Je  me redresse et descends  du  plateau. Je souhaite  une  bonne  journée  à  l’assistant et  lui dis  à demain. Je regagne la  petite cabine  pour  m’habiller.

 Plus que  trente-neuf séances !

Voir les 21 commentaires

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.16 - 496699 visites