KikouBlog de Mustang - Avril 2014
Mustang

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Archives Avril 2014

20h39

Par Mustang - 17-04-2014 22:12:45 - 4 commentaires

20h39, sur  la route de St-Nicolas-des-Bois :

 

Voir les 4 commentaires

AVANT

Par Mustang - 13-04-2014 23:13:46 - 4 commentaires


   Ce dimanche  13 avril, c'est  la  41e édition de l'emblématique course  à pied Alençon-Médavy, cette course  qui finit nulle  part en forêt,  mais tout en  haut d'une côté de  5 km. 3 400 coureurs vont  prendre  le départ. Je  n'y serai pas, encore trop tôt pour  la compète  mais j'ai fait  mes  18 bornes ce  matin en forêt !

Aussi,  j'ai décidé de faire  presque  la totalité du  parcours en vélo  AVANT.

Tout commence au  parking du Hêtré,  près de  la  ligne du  départ .

La  ligne de  départ, calme,  il  n'est pas encore  midi !

Les rues  vont se vider de  leur circulation habituelle ! Les signaleurs sont  à leur  poste.

Mais d'abord   on  prend des forces !!


Cette fois,  plus de voitures!


On  ne  passe plus, Gérard veille au grain !! Hier, aux Foulées scolaires,  il s'est fait copieusement  insulter  par  les automobilistes récalcitrants!


Nous avons quitté  la ville, après  la  petite côte des Fourneaux à  la sortie de Damigny,  une bonne  portion de  plat. Il  n'y a  pas de vent et  la température est  idéalement fraiche !

L'eau  va  être généreuse,  les drames de  l'an dernier ont  marqué durablement  les esprits !




Les secours sont  à leur  poste.



A  l'approche de  la côte des Ragottières,  les spectateurs commencent  à arriver. Il est  12h30. les  glacières sont de sortie !


C'est certain, tout  à l'heure,  il va en avoir, des coureurs  à pied sur chaussée!

Les chaises,  la table, la glacière !!! Que  le spectacle commence !



Tout  le  monde   a  le droit de regarder!


                                      Je résiste aux sollicitations des amis qui  offrent du bon cidre !

Aux  premières  loges  à l'entrée de  la forêt.


L'eau en abondance !

Encore  le temps avant  la distribution des  bouteilles. Mais cette année,  il fait  frais  pas comme  l'an dernier  où la soudaine chaleur a fait des ravages dans  le  peloton;

Voilà, encore  quelques centaines de  mètres de répit avant  l'ascension !


Ah,  le  km 13 !!



Les cars  qui serviront  à redescendre  les coureurs gagnent leur  position d'attente. Tout  la  montée  a été  jalonnée de  panneaux lettrés afin de renseigner  précisemment les secours en cas de  malaise d'un coureur.

Je dois descendre de  mon vélo... On ne discute  pas  les  ordres d'un signaleur !


Maintenant sur  les 2 derniers  kilomètres, c'est  la  kermesse !







Les enfants  jouent sur  la route !


Les derniers randonneurs se  hâtent .

Je  n'irai  pas vers  la  ligne d'arrivée,  là où se  masse la foule derrière  les barrières. Pas eu  le temps,  les  premiers coureurs  arrivaient.


Voilà pour  la  41e édition, à l'année  prochaine !

Voir les 4 commentaires

Lève-toi et marche !

Par Mustang - 03-04-2014 15:02:42 - 6 commentaires

Lève-toi et marche

Ce dimanche, le dernier de  mars, je  me retrouve sur la  piste du stade Hélitas  à Caen en compagnie d’athlètes locaux, du CAC surtout,  et quelques-uns de Cherbourg. Je  ne suis  pas  le seul Ornais, Eric de  mon  club  et Yves de  l’APPAM complète la délégation ! Nous attendons  nos  mentors, Claude Vaugon et Martial Fesselier. Le changement d’heure  les  a peut-être troublés, non  les voilà ! Martial  nous salue très chaleureusement. Pour ceux qui  ne  le savent  pas,  Martial a, à son actif, quatre sélections aux jeux Olympiques, Los Angeles, Séoul, Barcelone et Atlanta,  9 titres de champion de France. En  1992,  il décroche le record de  l’heure sur  50km  marche en  3h49mn23s ! Un  palmarès en marche athlétique  long comme  le  bras…. Enfin, cela  n’explique  pas  ma  présence sur  le tartan caennais avec un tel champion ! Pour cela,  il faut retourner en  avril de l’an dernier.

Chaque année,  pour  les clubs d’athlétisme,  le grand  moment, en dehors de tous  les championnats, ce sont les interclubs. C’est  une rencontre sportive qui  mobilise tous  les  athlètes du club afin d’obtenir  le  maximum de  points dans toutes  les disciplines sportives de  l’athlétisme, 19 pour  les féminines et  20 pour  les  hommes, pour  le classement des clubs, avec  2 athlètes  maxi par discipline. Des années durant,  mon  petit club alençonnais ne se  préoccupait pas de cette compétition, son activité se  bornant au cross et  à quelques courses sur route ; moi-même absorbé  par  mon activité de traileur en partage  un  peu  la responsabilité. Cependant, voilà  quatre ans, un  nouveau président a voulu changer les choses. Son  dynamisme  m’a subjugué et  je me suis jeté dans  l’athlétisme avec enthousiasme. Nous avons  pu former  une petite équipe et  proposer enfin aux  jeunes la  pratique de  l’athlétisme sous toutes ses formes, ce qui  n’a  pas été sans contraintes car les rencontres sportives  nécessitent  la  présence d’un  jury  pour  4 athlètes. Notre club n’avait aucun  juge,  il a fallu combler cette grosse lacune en  passant  des examens. Désormais, nous sommes  6 juges régionaux, 2 autres en formation,  avant de  passer  à l’étape fédérale ! Et  le club est  passé de  70  licenciés  à 170 à ce  jour !

En 2012, le club  a pu aligner  enfin  une  équipe  pour  le  premier tour des  interclubs qui se déroulait à Caen. Malheureusement, nous sommes  obligés de faire  l’impasse sur  pas  mal de disciplines comme  le  110m haies, la  perche, le  marteau,  la  marche, faute de  pratiquants ; par ailleurs, nous disposons de trop  peu de féminines pour espérer quoique ce soit si bien que  nous  laissons tomber pour  le deuxième tour ! Pour  2013, cette fois, le  mot d’ordre est  à la  mobilisation  générale. Tous  nos  jeunes sont sur  le  pont et  très  motivés. Le  premier tour est  à Tourlaville dans  la banlieue de Cherbourg,  il  n’y a pas  plus  loin d’Alençon  et c’est  1000 € de car pour  le  budget ! Nous réussissons  à nous classer  8e  mais  il faut confirmer au  2e tour  qui se  déroule  à Flers. De  nouveau,  il faut  battre  le rappel et  motiver  les troupes ! Moi,  je suis sur  le  pont en tant que  jury sauts, je  ne vois  pas très bien ce que  je  pourrais  faire de  plus. Mais voilà, un de  nos  marcheurs déclare forfait. Il faut  le remplacer car  la  marche est la discipline qui rapporte  le  plus de  points  par rapport  à la  performance  obtenue. Pas question de faire  l’impasse dessus ! D’ailleurs,  pas  mal de clubs  alignent  leurs « anciens » sur  la  marche et  même avec une  performance  modeste,  ils engrangent des  points  précieux. Je sais ce qu’il me reste  à faire durant  les  15 jours  à venir avant  le second tour ! Et  me voilà sur  la  piste d’Alençon à  apprendre  les rudiments de  la  marche athlétique. Le  18 mai,  je prends  pour  la  première fois de  ma vie  le départ d’une compétition sur  piste. Ce fut  un grand  moment, les champions  m’ont bien pris  4 tours ;  pour  moi, l’essentiel  était  de  ne  pas  me faire disqualifier. Je termine  les  12 tours 1/2 en 34’ 44 et rapporte  406 points au club ! Nous  passons en N3 ! ( voir le récit ICI )

A  l’automne, la Ligue de Basse-Normandie  propose  un stage sur  la  marche athlétique avec trois  sessions de formation.  Les choses vont  être simples :    nous devons  nous  battre  pour conserver  notre classement N3 aux prochains  interclubs de  mai 2014,  je  n’ai d’autres choix que  de  me perfectionner pour améliorer  ma  performance. Par  ailleurs,  un accident de vélo  puis  une tendinite achilléenne  m’ont  pourri  ma saison automnale  de course  à pied. La  marche  me convient car elle  est  moins traumatisante  pour  ma cheville. Si  je  ne  me rends  pas  à la  première  journée de stage  à Cherbourg ( !),  je  participe à celle du 5 janvier  à Argentan avec deux copains du club. C’est  là que  je rencontre  pour  la  première fois Martial Fesselier. Son fils, Fabian, celui qui m’avait collé 4 tours  à Flers est  là également. Il est champion de France cadet  2011 sur cette discipline. Il est en compagnie de Maxime Lecaplain, champion de France junior 2013.  Je  les vois tourner comme des avions ! Impressionnante la distance qu’ils  me mettent rien que sur  100m. Il  y a du  boulot, enfin  je vais rester  humble ! Et Martial, avec beaucoup de  passion,  va  nous inculquer  les  principes de  bases de  la  marche athlétique. Nous enchainons  les exercices fondamentaux et  la  pratique.  Rendez-vous est  pris  à la fin de  la  journée  pour  le dernier stage le  30 mars  à Caen avant  les  interclubs de mai, avec  la consigne de faire une séance marche par semaine.

Aussi,  chaque  jeudi,  je  me retrouve  à la séance d’entrainement du club avec Allain et Eric  pour  pratiquer  la  marche athlétique. Très consciencieusement comme  il se doit,  nous  nous échauffons,  pratiquons  les gammes  et alternons selon la séance, du fractionné ou du  long, en  l’occurrence 5km sur  la  piste.  Bien sûr, c’est  payant, je  me sens  un  peu  plus  à  l’aise  et  gagne  un peu de vitesse ( !).  Par contre, je  me sens  bien  ridicule quand je vois Simon Hurault  tournait autour de  la  piste. Lui, c’est  le vice-champion de France 20km espoir 2013  et moins de  22’ sur  5km. Il est de Granville  mais en stage à Alençon. Je ne sais pas comment  il fait pour aller si vite en  marchant !  Très gentiment,  il nous a donné quelques conseils !

Par contre, peine  perdue  pour inciter  nos  jeunes à la  pratique de  la  marche. Enfin, ils se sont  habitués à nous voir  tourner sur  la  piste. Pas évident de  vaincre les  préjugés, d’accepter ce déhanché… alors qui sait…. !

Donc,  voilà pourquoi  ce  30 mars  je suis à Hélitas. Ce qui est  bien, pas de  prise de tête malgré  la  présence de quelques cadors de  la  marche. La  matinée est consacrée à l’échauffement et aux gammes. J’ai du  mal à me  mettre dans  le coup. Mes  bras  ne sont pas au diapason des  jambes,  je me désynchronise assez souvent. Quant  à la fréquence, ce  n’est  pas top ! Après  le repas, les sensations sont  meilleures.  Nous reprenons  les  gammes et  puis vient  une série de  400, avec  une récup de  30 s. Certains  vont  tourner en  2’20, ou 2’25. Je  vais  me contenter de tourner en 2’32 avec  une féminime. L’essentiel est d’être régulier. Le  pari est tenu ! Je  me sens  plus  à l’aise. A  la fin de  la séance,  nous avons  notre  feuille de route  pour  les  4 semaines à venir. Outre  une séance de footing,  il faut  passer  à deux séances  par semaine dont  une consacrée  à du  long -10km- en alternance avec du fractionné : 12  x 400, avec  30s de récup en  2’35.  Je  ne pense pas avoir assez de caisse pour  descendre en-dessous de  la  barre des  30mn mais  je vais essayer de  m’en  approcher. Ce  n’est pas  glorieux  mais c’est  un objectif sympa. Mardi, je me suis fait seul une séance de  1h30 avant  l’entrainement des  jeunes avec  une série de  10 « 400 » en  2’34. Aujourd’hui,  jeudi, deuxième séance de  la semaine….

Rendez-vous  le samedi  3 mai sur  la  piste du Hazé  à Flers.

Voir les 6 commentaires

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.15 - 496663 visites