Re-reconnaissance
Mustang

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Re-reconnaissance

Par Mustang - 20-04-2011 21:44:52 - 6 commentaires

Rendez-vous était donné  à  9h00 à Médavy!

 

Je suis  à  la bourre, faut dire que c'est  mercredi  et  je  m'octroie une  petite grasse  matinée surtout que  la  nuit  n'a  pas été terrible!

 

J'arrive  à la Croix-Médavy, arrivée emblématique de  la course en  ligne Alençon-Médavy qui draine  plus de  3 000 coureurs chaque année au  printemps.  Il est  9h15. Ils sont  tous attablés  à une table  pour  le café. Bons  princes,  ils  m'offrent  un café et des croissants.  Didier en fait  la  promo, faut dire qu'ils  ont été faits  par son fils à la boulangerie de St-Germain du Corbéis, celle  près de  l'église. Y a pas  à dire,  ils sont bons! L'a pas  lésiné sur  le beurre,  le fiston!

 

 

  Tiens,  une bouteille circule. C'est  un petit remontant  local, à ce qu'il paraît, fait  à  partir de  jus de  pomme fermenté! Par  pudeur,  on  ne  m'en offre  pas!

 

Ce  n'est  pas tout  ça, le  boulot  nous attend. Il s'agit de reconnaître  la  partie centrale du trail d'Ecouves - le  61 km- du côté des étangs de Fontenai et de St-Nicolas des  bois. Gérard est à  la  manoeuvre. Une  marche de  8 km  est au  programme ce  matin.

 

 

On se serre à huit dans  deux voitures et direction  la Croix-Madame. Bernard reste sur  les  lieux  afin de  préparer  le  léger encas du  midi. Pierrette viendra  lui donner  un coup de  main

Nous descendons  à bonne allure  le chemin rectiligne vers  les étangs. Le temps est estival. La végétation a bien trois semaines d'avance. Le vert tendre des  hêtres s'unit  à l'azur du ciel afin de fêter de  belle  manière  le  printemps.

Nous voilà à longer  les étangs, c'est  une  portion du  parcours qui est régulièrement débalisée, va savoir  pourquoi? Euh........ en fait,  "on" connaît  la réponse!

C'est aussi un endroit qu'affectionne  le Lutin d'Ecouves. Il aime s'y reposer. Certains  l'ont  même vu s'y tremper  les  pieds lors d'une  précédente édition du trail d'Ecouves où il avait eu  une surchauffe! Si bien que cet endroit se dénomme dorénavant "plage du Lutin"!

 

 

 

 

Cette sortie est  l'occasion d'étudier des variantes du parcours. Aussi,  à la remontée des étangs, au  lieu de virer  à gauche  par  la sommière, nous allons faire aller  les coureurs tout droit  par  un  bon sentier mais qui va se redresser assez fortement. il faut bien rattraper  le dénivelé!

 

 

 

 Le souci de  bien baliser  le terrain est toujours  présent. L'O.N.F est très restrictive en  la  matière. On évoque  la chaux qui est  utilisée  pour  les rallyes équestres. Elle a  l'avantage d'être plus  pérenne que  la rubalise auprès des voyous débaliseurs!

 

 

Chemin faisant,  on étudie  le terrainon effectue de  petites  modifications afin d'éviter  un passage délicat qui  n'apportera rien  à  la course! Ici,  il  ne s'agit  pas d'ajouter de  la difficulté  à  la difficulté  mais d'offrir  un  joli parcours!

 

 

 Voilà, cette  première  partie de reconnaissance s'achève au château-d'eau de St-Nicolas-des-Bois. Nous remontons direct vers  la Croix-Madame  par  le GR, c'est  un méchant chemin très empierré dans sa  partie  basse qui est  très ingrat  lorsqu'il s'agit de  le remonter en VTT.

Il est  presque  midi, lorsque  nous retrouvons  la Croix-Médavy. Bernard et Pierrette, sous  l'oeil vigilant  de Christian,  ont  préparé quelques maigres  victuailles mais qui devront cependant sustenter  les  marcheurs!

 

 Mais  il faut d'abord sacrifier au rite habituel de  la FSGT,  le Picon bière.

 

 

La table est  dressée dans  l'abri,  non  loin du char Valois.  Dans  la cheminée, les cochonnailles grillent. Les  pommes de terre du  jardin cuisent dans  la cendre. A  priori, du  jus de  la treille a été  prévu  pour faire  passer tout  ça!

 

 

 

 

L'ambiance est chaleureuse. Les  histoires vont bon train. La chère est  bonne. Les desserts sont généreux: tourgoule  puis tartes aux  pommes flambées généreusement. Il est  14 heures  passées! Doucement, doucement! Il  y a  le café! Humm, avec un petit calva  hors d'âge et  hors de vue du  percepteur!

 

 

 14h30, direction Pierre-Chien afin d'effectuer la reconnaissance du parcours en amont du rocher d'escalade et  celle du parcours santé. Nous  laissons  les voitures sur  la  ligne d'Ecoufflard. Le chemin de traverse a été bouleversé  par  le débardage mais  il reste  praticable  pour des traileurs. Ensuite, nous descendons dans  un vallon. D'habitude,  le tracé  part sur  le flanc nord du vallon  mais le fond est vraiment très  humide et encombré de châblis.  Là encore, point  n'est besoin d'ajouter du désagrément dans  la  progression. Nous  optons  pour  le flanc sud,  bien  plus sec.

Nous rejoignons ensuite  une sente en corniche au-dessus d'un autre vallon. Cette  partie est vraiment superbe.

 

 

 

 Le tracé  nous conduit vers  la  partie  la  plus sauvage du  parcours. Je sers de  guide car  je connais  très  bien cet endroit que  j'affectionne beaucoup. Nous remontons dans  un vallon  le  long  d'un ruisseau qui fait entendre  une  petite  musique cristalline, d'abord sur  sa rive  gauche  puis sur sa rive droite. Ensuite,  il s'agit de rejoindre  le sommet. Le chemin est en dévers et comporte trois  paliers sévères. A cet endroit qui se situe  à mi-parcours du 61 km, beaucoup de traileurs sont  à la  peine.

Nous  n'irons  pas sur  la suite du tracé qui traverse Pierre-Chien et conduit ensuite vers  le rocher d'escalade avec sa cheminée. Nous rejoignons directement  le parcours santé. Nous  nous dirigeons vers  la dalle.  Trop risqué de  l'emprunter, elle sera  contournée   comme  l'an dernier  maisen haut, nous trouvons  un passage intéressant entre  les rochers.

 

 

 

Voilà,  la reconnaissance s'achève. J'ai  un  peu d'émotion car, sans doute,  plus jamais je  ne ferai ce  parcours.Tout au  long de  la  journée,  j'ai raconté  à mes compagnons des détails de  mes aventures de traileurs. Il faut dire qu'aucun d'eux  n' a accompli de trails  longs! Je  leur ai suggéré certains choses à mettre en  place  pour  le confort des coureurs.

La  journée a été si belle.

 

Rien que  pour  ça!

 

Trail d'Ecouves: 5 juin 2011

Billet précédent: A Lucien Dumas
Billet suivant: Le Pylone

6 commentaires

Commentaire de fulgurex posté le 21-04-2011 à 14:42:57

je me demande si les préparations ne sont pas encore plus agréables que les courses?
Merci à toute l'équipe de bénévoles.

Commentaire de RogerRunner13 posté le 21-04-2011 à 15:36:04

Plutôt sympathique et conviviale cette reco. C'est ça se faire plaisir......

Commentaire de francois 91410 posté le 21-04-2011 à 18:40:23

Eh oui, ça a du bon la reco ... et ses à-côtés !! Cela va vraiment finir pas me tenter ce trailhounet !

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 22-04-2011 à 19:27:42

Si si ! Ils ont tout bu ! Les sept boutanches et le calva.

Commentaire de L'Dingo posté le 23-04-2011 à 11:09:41

"La Croix-Medavy", ça fleure bon le pélerinage ça ;-))

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 23-04-2011 à 18:59:05

Raté ! C'est un carrefour en forme de croix.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.16 - 483290 visites