Interview n°1
Mustang

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Interview n°1

Par Mustang - 13-08-2008 18:38:20 - 6 commentaires

     En tant que rédacteur en chef ( comme  je suis  le seul à m'en occuper, autant se donner du titre ronflant)  du mensuel "Dépêch'A3", magnifique gazette mensuelle  qui tire  à 120 exemplaires ( abonnement  internet gratuit sur demande), j'ai, par  le passé, interviewé quelques champions!!! 

Je vous  livre l'interview de Dominique Chauvelier que  j'ai réalisé  le 10 mai 2006 - Il conserve son actualité!

 

J’avais lu dans VO2, il y a quelques mois, un article dans lequel on affirmait que tu considérais les coureurs d’ultra comme des  bœufs; qu’en est-il vraiment ?

Le pire est que VO2 a repris cette affirmation sur le  Journal de la Confédération qui  avait repris ça sur Ça m’intéresse et, à chaque fois, personne n’a cité les sources. C’est particulièrement  imprudent ! A la rigueur, ils se  prenaient  un procès sur le dos !

Donc, un journaliste de  Running Attitude, que je connais très bien, m’interviewe. Et lui, je peux te dire qu’il est anti-coureur ultra machin ! Il me demande mon avis sur le cent  bornes. Je lui réponds en comparant l’entraînement du cent  bornes à celui du marathon quand, toi, tu as trois fois 5 000 à faire et, eux, ont une sortie de 40 bornes à faire, qu’il pleuve, qu’il vente, il faut  y aller, il faut être  un peu bœuf, on se  pose  pas de questions, on y va ! Mais ce  journaliste  a résumé le début de  la phrase les coureurs de cent bornes  et la fin de  la phrase sont des bœufs.

Après, on passe aux courses de 24 heures; Il me demande ce que j’en pense. Je  lui dis que les courses de 24 heures, ce  n’est pas de  l’athlétisme dans la mesure où l’athlétisme, pour  moi, se déroule  dans  un stade. Eventuellement, le marathon dont l’arrivée se fait dans le stade quand  il s’agit d’une épreuve  olympique, c’est encore de  l’athlétisme. J’ajoute que, dans  la course  à pied, il y a  plein de familles:: le trail, les courses de  montagne, le cent  bornes et lui, a résumé, courir  à 11 à l’heure, ce  n’est pas de  l’athlétisme! Alors  là, tout  le  monde  m’est tombé dessus !

Les courses de cent  bornes, pour  moi, cela fait partie de la famille de la course  à  pied sans  pour autant que ce soit considéré comme de l’athlétisme pur ! C’est comme si on allait dire, pour  les sports de balle, qu’il y aurait  une fédération des sports de  balle avec le volley-ball, le foot-ball, le hand-ball. J’ai rien contre  le cent  bornes ! La  preuve est que, pendant cette  polémique,  j’entraînais un coureur de  cent km qui a gagné à Chavagne, l’an dernier. J’ai pris des filles de  l’équipe de France de cent km comme  meneurs d’allure au Marathon de Paris. J’ai failli en faire  moi-même.

J’ai été très déçu de  la réaction des gens qui se sont déchaînés contre moi.  Il y en a très peu qui se sont  posés la question de savoir si j’avais bien dit  ça !  « C’est écrit donc tu l’as dit  ! ». Cela  montre  le peu d’ouverture d’esprit dont  font  preuve certains!  Récemment, au Marathon de  Paris, Guyomarch de  l’équipe de  France de 24 heures m’a  pris  à partie:

« Des mecs qui écrivent  ça, je leur  mets mon poing sur la gueule !

-Tu parles de quoi?

 

- De l’article que tu as écrit…

- Que tu as lu. Pas que j’ai écrit !

- Ben oui, tu as dit ça..

- Je n’ai jamais dit ça… attends, ne t’énerve pas comme  ça, je vais t’expliquer... »

Et je  lui raconte ce que je viens de te dire. Pour être  coureur de cent bornes, il faut avoir du caractère, il faut  être  un peu bœuf. Parfois, je me le dis  pour  moi! Ce gars  avait du mal à comprendre.  Alors là, je  lui dis que j’avais un bœuf devant  moi, alors qu’il fait  partie de  l’équipe de France de 24 heures, il n’avait aucune réflexion, aucune analyse, de recul. J’ai découvert  à cette occasion, un milieu un peu à  part, un peu fermé ! Ils sont  moins ouverts que les autres. A aucun moment, ils  ont eu  l’ouverture d’esprit pour se dire, oui, c’est vrai, il y en a parmi nous  qui courent en 12 heures, 14 heures, 15 heures. Dans  mon démenti que j’ai publié, je disais qu’au marathon de Paris, la moyenne des 30 000 coureurs est de 11 à l’heure ! Donc  je  n’ai rien contre les  coureurs qui courent  à 11 à l’heure!

Pour  moi, donc, être un peu bœuf, c’est avoir du caractère !

Que  penses-tu des courses ultra comme  l’UTMB? La Transgaule? Ne crois-tu pas qu’il y a  un peu de surenchère?

C’est de  l’aventure  humaine ! C’est exactement  pareil pour  le gars qui fait de  l’alpinisme, qui fait des  8 000. On pourrait  mettre ça dans la même famille, ce sont des défis  personnels. C’est vrai, peut-être, que certains d’entre eux ont peu de qualités pédestres, incapables de faire  un 1 000 m en  moins de 4 mn par exemple. Mais, le  principal,  c’est le défi qu’ils se  lancent  eux-mêmes en courant, en marchant, en faisant cent bornes, de faire  l’ultra-trail du Mont-Blanc, de faire  l’Everest. C’est bien, c’est  la force de caractère qu’ils  ont;  ils  ont peut-être des  qualités  moyennes au départ mais une grosse force de caractère.

Et toi, tu t’intéresses de  plus en  plus au trail?

J’étais du côté de  l’élite, en matière de chrono, toujours  à chercher à battre des records, 2 h 11 au marathon, les semis, .. Maintenant, j’ai cinquante balais. Alors, les  marathons, je les fais fun et, au  moins,  je sais que  je vais tenir jusqu’au bout. Donc, le trail est bien car tu n’as  pas  le souci du chrono. C’est un stress énorme en moins  que de  ne  pas avoir  le chrono. Si c’est trop dur, tu marches, après tu vas  plus vite… C’est une  philosophie, il ne faut  pas  parler de  performance  pure. Le trail me change
complètement après avoir fait du haut  niveau, de  la performance  pure. Chaque trail est différent: il y a des trails de 20 bornes, de 30 bornes, des durs, des  pas durs. On voudrait faire  une  hiérarchie, on n’y arriverait pas.

Que  penses-tu de  l’affirmation comme quoi les trailers sont  moins  performants que les  pistards  ou coureurs sur route?

Non, je ne le pense pas. Dans beaucoup de régions, notamment en montagne, beaucoup de  jeunes courent des trails. Ainsi,  j’ai connu un jeune de  25 ans qui travaille chez Adidas. Il court des trails. Je  l’ai vu courir et il court bien. Il n’a pas du tout  l’idée de courir sur  route. Il n’a pas été éduqué dans cet esprit. Il fait ses courses de  montagne, des trails.  Beaucoup de jeunes n’ont pas du tout envie  de courir sur  route, de faire des semis. Autrefois, on disait cela  pour  le marathon: le marathonien, c’était le mec de 36 ans qui n’était plus bon sur  piste et qui s’est  mis sur  marathon. Maintenant, on dit déjà moins ça,  pareil pour  le cent bornes, certains  le disent aussi: c’est celui qui ne peut pas s’exprimer sur  le marathon qui se rabat sur  le cent bornes.  Après le cent  bornes, il court  un 24 heures ! On n’en finit  plus  !

L’idéal, c’est de faire  un peu de tout; pour  le  coureur qui n’est pas  trop élitiste,  un coup, il se fait  son petit marathon, ensuite, c’est ce que  je conseille, il se fait, un mois après, un trail avec la préparation de son marathon. Il fait son trail sans se  prendre la  tête. En fin de saison, s’il veut se faire  un cent  bornes, il fait un cent bornes ! Et s’il veut terminer  par  un semi, il termine par  un semi! L’évolution de  la course  va aller vers  ça.

N’est-ce pas déconseillé  pour un jeune de  faire  un trail ?

Non, je ne crois pas! C’est un peu comme  pour  moi, quand  à 23 ans, j’ai commencé à faire des  marathons  à  une époque où tout le  monde en faisait  à 36-37 ans. On me disait, t’es fou de faire des  marathons  à ton âge, tu vas de cramer! Tu ne vas  pas durer  longtemps. Tu parles, j’ai cinquante ans ! Trente ans après, suis toujours  là ! Non, c’est la qualité de  l’entraînement et la récupération après les épreuves qui sont  importantes.  C’est l’excès qui est mauvais comme faire 5 marathons  ou 10 trails dans l’année.

Non, il faut absolument enlever cette  idée ! Tu fais  un trail et tu récupères 10 jours et, derrière, tu fais une séance un peu  plus vite  pour te redynamiser, des 400 par exemple. C’est l’entraîneur qui parle mais je vois les choses comme  ça !

Les trailers sont des gens qui se font  plaisir. Le trail, c’est la découverte de  la nature, de certaines régions.

Pour conclure?

Dans  les marathons,  je vois les émotions qui se  dégagent. Ainsi, un coureur qui fait  3 h 59’ 50, il a fait  moins 4 h, il est champion olympique ! Tu le vois, les larmes  à l’œil… Je trouve ça très beau !

Le haut  niveau,  j’en suis revenu.. Dopage, machin … Je  me sens beaucoup plus  à  l’aise  à un niveau en-dessous,  qu’avec  les athlètes !

 

 

 

 

Billet précédent: Y a de quoi rire ?????
Billet suivant: Interview n°2

6 commentaires

Commentaire de L'Castor Junior posté le 13-08-2008 à 21:38:23

Merci Philippe : je viens enfin de comprendre, jeune premier que je suis, la signification du "fil des boeufs" sur le forum de Bruno Heubi ;-))
Son point de vue, quoique bourré d'incohérences, est intéressant, et le personnage semble avoir un caractère bien trempé !

Commentaire de BENIBENI posté le 13-08-2008 à 23:20:30

On doit toujours tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant d'ouvrir son clapet, c'est memere qui l' a dit...

Commentaire de shunga posté le 14-08-2008 à 08:45:43

Les journalistes c'est comme les prof... mince, sept fois a dit la memere à Benos. 2.3. Les journalistes c'est comme les flic... 7 on t'a dit shunga. Oups. 4567. Yes !
Les journalistes c'est comme mémère, faut faire attention à ce qu'on dit, ça répète n'importe quoi à n'importe qui.
Mais oui je généralise et alors ?
Très intéressant ceci dit. Je suppose qu'il n'y a pas vraiment de vérité à la question.

Commentaire de Bambi posté le 14-08-2008 à 09:50:55

m'en fous royalement d'être un boeuf (faon-boeuf-vachette ça le fait non ?) ou ne pas faire de l'athlétisme tant que je peux courir, courir et encore courir !

Commentaire de TomTrailRunner posté le 08-07-2010 à 01:47:32

Merci Philippe : très instructif ... et très humain

Commentaire de Le Loup posté le 08-07-2010 à 15:09:51

meuuuuuuuuuh...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.16 - 536740 visites